CÉRÉMONIE A LA MÉMOIRE DU Cdt Gabliel DUCUING

Commandant Gabriel DUCUING

La Cérémonie a débuté par la visite du Fort de la Croix Faron, dernière visite possible puisque le fort prochainement ne sera plus gardienné.

 Le fort de la Croix-Faron occupe le point culminant sud-est de la montagne, couronnant directement l'escarpement vertical nord. Sa batterie principale, à la cote d’'altitude 563m, surplombe le site du fort Faron.

 « La section Provence Corse de l'Association des Officiers de Réserve de la Marine (ACORAM), présidée par Didier Gestat de Garambé a ensuite rendu hommage, au passé glorieux du commandant Gabriel Ducuing devant la stèle qui lui est dédiée au fort de la Croix-Faron.

Cet officier de Marine, meneur d'hommes et dont le nom a été donné à plusieurs bâtiments de la Marine Nationale est le fondateur (1926) et le premier président de l'ACORAM. 

il œuvre pour la création, le 23 février 1930, de la Fédération des Associations de Marins Anciens Combattants (FAMAC) qui deviendra la FAMMAC. C’est également sur son initiative qu’est créee l’Association Centrale des Officiers Mariniers de Réserve de l’Armée de Mer (ACOMAR).

La cérémonie, présidée par l'amiral du Ché, préfet maritime, a été ponctuée d'allocutions et d'un dépôt de gerbes dont celle de la FAMMAC déposé de concert par le Délégué Départemental de la FAMMAC Jean VISE accompagné par le Président de l'AMMAC Sanary-Ollioules-Six Fours Jean-Pierre SAUVANAUD.

François-Olivier Corman, actuel commandant du patrouilleur de haute mer Commandant Ducuing a rendu hommage à celui qui prenait en 1939 le commandement de la batterie de défense antiaérienne de la Croix-Faron puis résistait courageusement à l'ennemi au cap Gris-Nez où il avait été nommé pour assurer la surveillance du littoral du Pas-de-Calais et qu'il a défendu jusqu'au bout.

N’ayant plus de munitions, le commandant Ducuing fait détruire les canons et les mitrailleuses et donne l’ordre à ses hommes de se replier. Resté seul, il se dirige vers le mât de pavillon afin d’hisser les couleurs. C’est à cet instant précis qu’il est atteint par une rafale d’arme automatique.

« Il s'est effondré le 25 mai 1940 sur cette terre de France qu'il a défendue jusqu'au bout ».

Michel DROUIN et Francis VANDYCKE. ont porté fièrement deux des drapeaux de l'AMMAC Sanary-Ollioules-Six Fours

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

Coudray Marie Laure | Réponse 29.09.2018 09.40

Superbe très bien la mémoire de nos anciens marins est fondamental pour l'avenir de nos jeunes marins. Bravo et bon vent

Voir tous les commentaires

Commentaires

25.03 | 18:34

Bonjour je ne viens que rarement sur le blog OUI en effet j’étais sur le Forbin en 66

...
29.09 | 09:40

Superbe très bien la mémoire de nos anciens marins est fondamental pour l'avenir de nos jeunes marins. Bravo et bon vent

...
06.06 | 15:21

bravo à tous

...
25.04 | 12:23

j'espere J P que tu as reçu mon mail concernant ma cotisation .

Merci de me confirmer.

Amicalement C.COPIN

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE